L’Association

Présentation  de l’Association ETEM

 

Notre projet est de valoriser le patrimoine historique, naturel, bâti, humain et économique, constitutif d’un véritable écosystème séculaire propre, caractérisant le territoire Rance Emeraude.
Pour ce faire nous conduisons une démarche associative dont nous vous  présentons les grandes lignes.

Il s’agît d’accompagner des actions concrètes, en s’appuyant, aujourd’hui, sur six projets structurants et de nourrir en même temps une animation transversale sous forme d’actions culturelles d’éveil et l’organisation de périples insolites au cœur du Pays Rance-Emeraude. 

 

Trois projets structurants autour de la mer :

la consolidation d’un « lieu phare », au cœur de notre histoire maritime, en accompagnant la renaissance du chantier naval de la Passagère, sur la Rance, déjà bien engagée, depuis deux ans, par son propriétaire.

la construction d’un « Nouveau Pourquoi pas ? », porté par la jeunesse, reprenant à son compte, la passion de Jean-Baptiste Charcot pour l’exploration des pôles et l’observation de l’évolution des climats. Un projet qui s’inscrit sur le long terme.

la réhabilitation de vieux bateaux comme Le Commandant O’Neill (en cours) ou le Jaman IV (en cours)  et d’autres à venir, innovants, qui nous permettront de vous proposer des « périples insolites » au cœur de cet espace « entreterreetmerien », qu’est le territoire Rance Emeraude.

Des projets structurants autour de la terre :

–  Gaïago conception et fourniture d’ingrédients naturels pour les sols et les plantes, comme alternatives aux seuls produits d’origine chimique

–  Vivaterr’ : redéploiement de la culture du blé noir dans un contexte d’économie durable, circulaire et solidaire,

–  La Rance Vitivinicole : réimplanter la vigne qui existait autrefois en vallée de la Rance, dans l’esprit de ce qui a été initié sur la commune de Saint-Suliac...

Des projets structurants autour de la solidarité trans-générationnelle :

le réapprentissage de la vie à trois générations sous un même toit, comme autrefois, en construisant, à titre expérimental, quatre « maisons familiales pour nos aînés » et un lieu commun de partages, s’appuyant sur une approche innovante pour faciliter l’accueil de séniors isolés, sans grandes perspectives de vie au quotidien et exposés aux maladies, Un projet en cours, porté par l’Association « Vivons ensemble » qui s’inscrit sur le court terme (2018)

Des réflexions autour de l’économie de transition :

la réhabilitation du concept « d’économie humaine » mis au point par le RP Louis Joseph Lebret, dominicain natif du Minihic sur Rance, en le mettant en œuvre sur notre territoire Rance-Emeraude. Un concept utile pour aborder avec succès l’économie de transition dans laquelle nous sommes entrés. C’est un projet moyen terme qui est déjà bien engagé.

 

Une animation transversale,

– sous forme d’actions culturelles  d’éveil et de périples insolites, au cœur du Pays Rance-Emeraude :

– conférences, concerts, expositions, rencontres avec des passeurs de mémoire, « ballades » illustrant les deux éléments naturels, qui ont structuré la vie de l’écosystème de notre territoire : « Terre et Mer », durant plus de vingt siècles.

– Nous nous proposons donc d’organiser des visites, des promenades sur terre et en mer, des participations à des manifestations et projets, des rendez-vous à caractère culturel et amical, illustrant de manière concrète et vivante la qualité de notre territoire « Entre terre et mer, des gens de caractère ».

Nos propositions s’adresseront en priorité à nos membres et à ceux qui se seront inscrits sur notre site ou par mail  conformément à l’article 5 de nos statuts, rappelé ci-après : 

En allant sur notre site : www.entreterreetmer.bzh, vous découvrirez où nous en sommes et comment vous pouvez nous rejoindre et nous apporter votre talent, vos passions et votre disponibilité, chacun selon ses appétences.

N’hésitez pas à nous le dire, nous vous guiderons vers la personne idoine qui porte le projet qui aura retenu votre attention,

N’hésitez pas non plus à adhérer, du moins ceux qui ne l’ont pas encore fait.

 

L’association « TERRE ET MER » se compose de :

Membres actifs : la qualité de membre actif est conférée par le Conseil d’Administration. Un membre actif, au-delà de son adhésion, apporte sa contribution active, régulière et bénévole (disponibilité en temps ou apport en nature) au fonctionnement de l’association « ENTRE TERRE ET MER » (ETEM) et à celle de ses activités.

Membres bienfaiteurs : la qualité de membre bienfaiteur est attribuée par l’Assemblée générale de l’association aux personnes physiques ou morales qui versent un don à l’association.

Membres adhérents : la qualité d’adhérent s’acquiert par le paiement de la cotisation et la signature de la charte. Seuls les membres adhérents, personnes physiques ou personnes morales, à jour de leur cotisation, sont autorisés à participer à la vie de l’Association (votes à l’Assemblée Générale et élection du Conseil d’Administration).

Membres inscrits : la qualité de membre inscrit est attribuée à toute personne physique ou morale intéressée par la démarche, qui s’est inscrite sur le site pour recevoir les mails d’information décrivant régulièrement  les événements et les initiatives de l’Association. Cette qualité ne donne pas lieu à un paiement de cotisation, ni à une participation active à la vie de l’Association.

L’inscription sur notre site est donc gratuite, et ce dans un esprit d’ouverture et de mobilisation autour de notre objectif.

Elle permet de recevoir, par mail, nos lettres d’information sur les événements que nous proposons. Seule une participation personnelle et concrète à ces événements fera l’objet de remboursements de frais liés aux coûts techniques et divers que nous pourrions engager.

Bienvenue à vous.

Association « Entre Terre et Mer »  (ETEM)

4, rue Groult Saint Georges 35400 Saint Malo.

contact@entreterreetmer.bzh

 

 

 

Articles récents

Une date importante pour le projet de l’association « Vivons ensemble, des maisons familiales pour nos aînés »

2 novembre 2018 : Sa présidente a déposé, ce jour, le dossier de demande de permis de construire en Mairie de Cancale. Une première étape qui consacre plus de deux ans de travaux qui ont mobilisé plus d’une vingtaine de personnes. il reste maintenant les trois à six mois d’instruction du dossier déposé pour clore le budget de financement du projet et de son fonctionnement futur. Une démarche déjà bien engagée tant, auprès de la Caisse des Dépôts, que de plusieurs industriels qui sont décidés à rejoindre le projet en en devenant des partenaires actifs, jusqu’à un tiers du montant de l’investissement. L’Association que nous accompagnons activement depuis le début, pense pouvoir poser la première pierre du chantier deuxième trimestre 2019. Pour en savoir plus aller sur la rubrique « Entreprenons ensemble, projet Vivons ensemble ».

  1. Article test Laisser une réponse
  2. Les bateaux «monuments historiques» Laisser une réponse