Nos coups de coeur

Côté Lecture, nous vous recommandons :

 

Pour aller à la rencontre de l’histoire d’une partie de ce territoire Rance-Emeraude, il y a un ouvrage indispensable, à avoir avec soi, celui de Gilles Foucqueron, médecin généraliste, passionné d’histoire : « Saint-Malo, 2000 ans d’Histoire ». Un remarquable ouvrage encyclopédique (1700 pages) qui lui a demandé plus de 15 années de travail. Un ouvrage de référence pour nous.

 

Cinq ouvrages pour  vous faire découvrir la Rance , tant par la qualité des informations et des histoires qu’on y trouve, que par leur qualité esthétique respective.

Dans l’ordre chronologique de leur parution nous vous recommandons :

 

Le « Guide Estuaire Marine, La Rance, navigation et découverte », produit en 2003 par Alain Hugues. Excellent ouvrage pratique, bien documenté en photos, schémas et dessins, actuellement épuisé. Ce serait particulièrement pertinent de le rééditer en l’actualisant ou pas d’ailleurs. Il fait partie du patrimoine documentaire historique sur la Rance, du moins de notre point de vue. A suivre donc. (voir : estuairemar@ wanadoo.fr)

 

 

« Les bords de Rance en aquarelles » livre-cadre d’aquarelles réalisées par Raphaël Zamora et introduit par Dominique Roger, publié aux Editions Ouest-France en 2008. Outre la qualité des aquarelles, la particularité de ce livre-cadre est de vous permettre de présenter en couverture du livre, l’oeuvre que vous aurez choisie parmi dix reproductions qui vous sont offertes au format adéquat. Formule très originale qui ajoute à la qualité des aquarelles produites. (voir : www.editionsouestfrance.fr)

 

 

« Ria de la Rance, les peuples des rives », produit par Xavier Brosse pour le compte d’auteur, en 2009. Photographe remarquable, observateur patient et passionné de la nature, l’auteur nous propose une série de photographies qui nous donnent un aperçu vivant des paysages et des animaux que tout promeneur discret et attentif peut découvrir. Ses textes poétiques sont riches de renseignements sur les milieux naturels parcourus et les espèces sauvages rencontrées. ( voir : xavier.brosse@tele2.fr)

 

 

« La Rance » par Yann Février et Emmanuel Berthier, publié en 2014 par les Editions Ouest-France. Un guide très complet  et très bien illustré, qui associe les talents d’écrivain, d’observateur et  d’historien tout à la fois, d’un natif du pays, Yann Berthier et  de ceux d’un photographe non moins talentueux, Emmanuel Berthier, qui est très sensible à tout ce qui touche à la conservation des milieux naturels. Il sait bien nous le rendre à travers de très belles photographies.  ( voir : www.editionsouestfrance.fr)

 

 

« Gens de Rance », produit par Loïc Josse et Benoit Colnot, publié tout récemment, en juin 2017 par la remarquable maison d’édition « Cristel, éditeur d’art ». Loïc Josse, bien connu des malouins, écrivain de l’histoire maritime, libraire, marin, sait nous redonner vie aux mondes oubliés de la Rance. Benoit Colnot, aquarelliste, graveur et sculpteur vit sur la rive gauche de la Rance. Ses aquarelles sont plus vraies que nature, car elles sont vivantes, là devant soi, pour l’éternité. « Gens de Rance » est un ouvrage remarquable qui nous invite à découvrir 8 lieux emblématiques et 8 métiers d’autrefois, que les auteurs nous font revivre sous nos yeux. Des lieux qui seront autant d’étapes que nous vous proposerons  bientôt à bord du Commandant O’Neill et ces marins de Rance qui voudront bien nous accompagner à chaque occasion. Ce sera un véritable hommage rendu au passé, demeuré très présent dans la culture locale. (www.editions-cristel).

 

 

Mais aussi, pour ceux qui voudraient voir les différences opérées entre 1950 et aujourd’hui, sur notre territoire, aller sur un super site de photos aériennes très instructif! (visez l’état de la cale sèche; l’emplacement du port de Plouer, les moulins, les cales, les pommiers, etc.!!!) : https://geobretagne.fr/sviewer/dual.html?x=186849&y=6870057&z=15
[GeoBretagne] Bretagne 1950' Une belle veille et une information donnée par nos correspondants de l’association « Bordées des singes », association dont nous sommes membres.

 

 

Des nouveaux ouvrages qui concernent Saint-Malo, qui nous en parlent de façon originale et passionnante. Ils vous sont présentés au fur et à mesure de leur parution.

 

 

« Guide Secret de Saint-Malo » : livre produit par Olivier de la Rivière, édité par les Editions Ouest France, fin 2017, dans la collection Les Guides secrets. Malouin bien connu, propriétaire de l’hôtel Magon, plus connu sous le nom de la Maison d’Asfeld, hôtel particulier construit en 1725, l’auteur est un fin connaisseur de l’histoire de Saint-Malo. Olivier de la Rivière est un passionné de l’histoire de Saint-Malo qu’il nous transmet dans cet ouvrage où  » la grande Histoire rejoint la petite histoire », ouvrant ainsi un champ d’informations vraies, permettant au malouin d’en savoir plus sur sa bonne ville et aux touristes d’en trouver plus que sur les guides classiques. L’ouvrage est de qualité, remarquablement illustré par  des photographies, plusieurs gravures anciennes dont une dizaine de Daniel Derveaux et des cartes et plans d’accès, le tout sur un papier sépia. Superbe et très vivant. A noter que figure parmi les secrets présentés dans le livre,  la rue Groult de Saint-Georges, en hommage à Jacques Groult de Saint-Georges, « l’un de mes meilleurs officiers » dira de lui Louis XIV. Nous y avons installé au 4, le siège de notre association ETEM ! Un clin d’œil à l’histoire !

 

 

 

« Saint-Malo, la cathédrale des corsaires » : Cet ouvrage d’art, car c’en est un, a été réalisé sous la direction de Mgr Pierre d’Ornellas et sous la direction scientifique de messieurs Hervé Chouinard et de Philippe Petout. Edité par La Nuée Bleue dans la Collection « La grâce de la cathédrale », fin 2017, l’ouvrage réunit 16 auteurs et un photographe, Pascal Lemaitre. Haut lieu spirituel au cœur d’une cité rayonnant sur le monde,  paroisse de marins ou d’écrivains de renom, la cathédrale de Saint-Malo est un élément clé du patrimoine malouin insuffisamment connu et valorisé. Le grand mérite de ce livre est bien de nous faire entrer dans l’intimité de son histoire et sa symbolique spirituelle si caractéristique et emblématique. L’ouvrage est d’art et vous comble par la beauté des photographies, la richesse des textes et les émotions qui viennent vous saisir à chaque page ou presque. La cathédrale de Saint-Malo est enfin à sa place dans le patrimoine malouin, sinon la première, du moins parmi les toutes premières. Ce livre permet ainsi aux lecteurs, malouins et visiteurs de devenir les pèlerins d’un moment magique. 

 

 

« Dictionnaire impertinent de Saint-Malo ». Cet ouvrage dont nous venons d’achever la lecture est particulièrement intéressant. L’auteur, Jean-Jacques Balley, a pris le parti de traiter de Saint-Malo, qu’il connait bien, en pratiquant « le pas de côté ». Ce qui lui permet de remettre l’histoire à sa place, telle qu’elle fut et non telle qu’on la raconte aujourd’hui, souvent parce qu’elle sert des intentions, voire des intérêts « peu avouables ». L’auteur nous fait par ailleurs découvrir des lieux, des invitations au voyage et des personnages qui ont marqué beaucoup des générations qui nous ont précédés. Certains « pas de côté » sont par ailleurs suffisamment impertinents pour ouvrir de nouvelles perspectives, absentes actuellement dans les discours des responsables actuels. C’est une belle contribution à notre souhait  de vouloir dynamiser notre territoire, en valorisant son capital immatériel. Publié aux Editions Yellow Concept, présent dans beaucoup de librairies de la place, ce livre est à lire assurément. Nous vous le conseillons !  Saint-Malo le 23 août 2019

– 23/25 août 2019 : Double lecture à suivre particulièrement intéressante : « Dictionnaire impertinent de Saint-Malo » et « Pour l’amour de Saint-Malo » : Ces deux ouvrages, dont nous venons d’achever la lecture sont particulièrement intéressants.

Le premier : « Dictionnaire impertinent de Saint-Malo »,  dont l’auteur,  Jacques-Yves Balley, a pris le parti de traiter de Saint-Malo, qu’il connait bien, en pratiquant « le pas de côté ». Ce parti pris lui permet de remettre l’histoire à sa place, telle qu’elle fut et non telle qu’on la raconte aujourd’hui, souvent parce qu’elle sert des intentions, voire des intérêts « peu avouables » dit-il. L’auteur nous fait par ailleurs découvrir des lieux, des invitations au voyage et des personnages qui ont marqué beaucoup des générations qui nous ont précédés. Certains « pas de côté » sont par ailleurs suffisamment impertinents pour ouvrir de nouvelles perspectives pertinentes, absentes actuellement des discours des responsables actuels. Ouvrage accessible (140 pages), publié aux Editions Yellow Concept, présent dans beaucoup de librairies de la place, ce livre, par ailleurs écrit très agréablement, est à lire assurément .

Le deuxième : « Pour l’amour de Saint-Malo », dont l’auteur Marc Tardieu, devenu malouin de coeur, prend un parti différent du « pas de côté », pour nous faire partager sa passion presque charnelle pour l’histoire de Saint-Malo. Pas de questions dans ce livre, mais le souci d’être le plus proche de ceux qui ont fait Saint-Malo à travers les siècles. Dans ce petit ouvrage (75 pages), il a le mérite de nous rendre les personnages attachants, et les lieux de mémoire vivants, encore aujourd’hui. On ressent chez cet auteur, passionné par le bouddhisme et soucieux de la « condition humaine », un véritable intérêt pour les  causes solidaires. Pour lui, Saint-Malo n’est pas que « la cité des hommes aux illustres destins » conquérants, courageux, forts et attirés par la richesse ou la découverte. Ce fut aussi « la cité des grandes dames« , celle de la solidarité, de la générosité, des arts et de la culture. Nous redécouvrons avec plaisir ces belles personnes qu’ont été, par exemple, Jeanne Jugan, Amélia Carette, Suzy Solidor et Brigitte Fontaine et qui font partie du patrimoine immatériel de Saint-Malo, au même titre que les hommes aux illustres destins. En lisant ce petit opucule pour  » l’amour de Saint-Malo« , on passe un excellent moment, car l’écriture est aussi très agréable et il vous arrive d’être surpris de découvrir de belles histoires de vie. A lire donc avec plaisir.

Ces deux livres, très différents dans l’approche, nous offrent une vision contrastée. Mais à les lire à la suite, comme nous l’avons fait, nous avons le sentiment d’une ville qui se cherche une nouvelle « épopée » pour le XXIème siècle. Ils  sont une belle contribution à notre souhait  de vouloir la dynamiser, en valorisant son capital immatériel dans toutes ses dimensions.  Nous vous les conseillons !

 

 

 

Une originalité :- Alain Rossignol, un de nos adhérents a sorti son quatrième roman historique : « Le Gouëllic, un armateur dans la tourmente ». Passionné d’histoire, plus particulièrement de la Révolution, ce chirurgien malouin bien connu, amoureux de sa ville, nous décrit, dans ce livre, les déboires d’une famille malouine, la famille de l’armateur Joseph Le Gouëllic, durant cette période, qui débuta en 1789, avec les Etats Généraux et ne se termina qu’en 1804 avec la fondation de l’Empire. Ce livre, qui se lit presque comme un roman policier à suspens, nous « promène » entre les évènements historiques de l’époque, décrits avec un grand scrupule de vérité, ou de précisions presque « chirurgicales » et l’histoire d’une famille imaginaire, laquelle fut comme toutes à cette époque, partagée par des passions différentes.
Ce livre est le premier, à notre connaissance, qui aborde cette période de la Révolution telle qu’elle fut « vécue » à Saint-Malo. Vraiment à lire.
Nous vous le recommandons. Il est passionnant et très instructif tout à la fois. On le trouve chez : Vérone Editions. Nous allons essayer de monter une rencontre dédicace avec un libraire de la place de Saint-Malo.

 

 

A venir : Les éditions Bow-Window à Dinard, spécialisées dans l’histoire et le patrimoine, préparent un ouvrage original de qualité sur  » Les  Malouinières, un art de vivre à la campagne, A moins de deux heures à cheval de Saint-Malo« , sous la plume de Bruno Calvès, historien et journaliste, et avec des photos de Bernard Galéron, collaborateur officiel des Vieilles Maisons Françaises. L’ouvrage (format beau livre, environ 150 pages) est proposé à un tarif préférentiel (28 euros) dans le cadre d’une souscription ouverte aux adhérents de la SHAASM, dont nous sommes adhérents. Contact : Bow-Window, 13 bd Féart, 35800 DInard,   mail : christian.fraud35@gmail.com

 

 

Nouveau, en librairie le 26 septembre 2017 
 » L’aventure des pôles, Charcot, explorateur visionnaire. »  Voir la rubrique à la rubrique « Les Illustres », celle relative à Jean-Baptiste Charcot. Un très bel ouvrage, émouvant et riche d’enseignements tout à la fois. Nous vous encourageons à le lire.

 

 

 

Pour ceux qui aiment la mer, les océans, les hommes de mers... deux ouvrages remarquables, illustrés par des iconographies exceptionnelles,  parus fin 2017 ont retenu notre attention :

Le premier: La grande histoire vue de la mer, paru aux Editions du Cherche Midi a été réalisé par Christian Buchet, membre de l’Académie de marine, directeur du Centre d’études et de recherche sur la mer. Il nous raconte l’histoire de l’humanité vue de la mer. C’est un passage obligé pour comprendre la grande diversité des civilisations dont les évolutions sont intimement liées aux mers et aux océans. C’est sur ces espaces que se sont déroulées les aventures fondatrices du monde d’aujourd’hui. Au fil des pages, c’est toute l’évolution du monde qui devient intelligible, pleine de leçons à retenir pour préparer l’avenir de notre humanité et de notre planète. Sa lecture nous a encouragés à poursuivre et à développer l’action de valorisation de nos aînés marins, action que nous menons au sein de notre association ETEM, pour préparer l’avenir et nous redonner le goût de conquête. Ne jamais perdre le lien avec la mer, les océans, c’est la leçon que nous tirons de ce livre et c’est la raison d’être de notre association.

 

 

Le deuxième : Héros des mers, paru aux Editions Place des victoires et réalisé par Olivier et Patrick Poivre d’Arvor, auteurs bien connus pour leurs oeuvres consacrées aux gens de mer ou personnages illustres, légendaires ayant marqué l’histoire universelle de la découverte et la conquête des univers marins. Les deux auteurs traitent d’explorateurs, pirates, corsaires, chasseurs de trésors ou d’épices qui ont été des précurseurs de la mondialisation et qui nous font rêver. Ils ont écumé les mers, repoussé les frontières de l’inconnu, franchi des caps « impossibles » établi des comptoirs ou installé des colonies. Tous ces aventuriers partagent la passion d’aller toujours plus loin. Notre territoire a donné quelques uns de ces grands hommes, à côté d’autres nombreux, témoins d’une humanité conquérante. Ils nous font encore rêver et ce livre nous le rend bien. 

Deux livres à lire, à conserver chez soi. Les consulter de temps en temps vous permettra de continuer de rêver et de croire que tout peut être possible pour peu que nous  mettions du courage et de la passion dans ce que nous entreprenons.

 

 

A lire aussi : Dol-Combourg et la légende du Graal : Un livre « iconoclaste » publié par Christophe Decéneux  en mai 2016. Rencontré lors des Floréales Médiévales,  qui se tenaient dans le parc du Château de Combourg, le 15 mai 2016, celui-ci nous a particulièrement « intrigué » par la thèse qu’il défend dans ce livre, à savoir que l’épopée arthurienne serait née dans le pays de Combourg-Dol au XII éme siècle. Une affirmation qu’il étaye sur plus de dix ans de recherche ! En discuter avec l’auteur, combourgeois, est un moment onirique rare qui n’est pas sans vous troubler. Depuis je ne regarde plus la forêt de Brociélande de la même manière et suis particulièrement sensible à la beauté mystérieuse de la forêt du Mesnil. Pour ceux qui veulent en savoir plus, cela en vaut la peine, n’hésitez pas à acheter l’ouvrage aux Editions Books. 8€.

 

 

A lire aussi, sur le Mont Saint-Michel : un ouvrage édité par les Editions Ouest France, en 2017, dans la collection Les Guides secrets, comme celui sur Saint-Malo, voir plus haut.  « Guide secret du Mont-Saint-Michel ». produit par Olivier Mignon est un ouvrage très intéressant, remarquablement écrit et illustré. Un récit historique balayant avec précision les différentes étapes de la vie du Mont, parfois trop, notamment en ce qui concerne les éléments architecturaux constitutifs du  « Chéops de l’Occident » construit à partir du 12ème siècle. 140 pages passionnantes, des illustrations très riches et parfois émouvantes de beauté. A lire et à garder dans sa bibliothèque. 

 

Et encore pour participer à la vitalité maritime sur la Rance, ce 15 mai, sur Facebook, le groupe « Patrimoine maritime en Rance », initié et animé par l’association Les Bordées des Singes,  une belle association avec laquelle nous avons de très bons échanges, offre un espace sur la toile pour valoriser les patrimoines du fleuve. C’est sur ce fil d’actualité qu’elle a  partagé une vidéo qui a retenu notre attention et que nous voulons vous faire partager. Profitez-en bien en cliquant sur le lien suivant :

 

 

Mais aussi un nouveau coup de cœur pour l’édition, ce mois de juillet 2018, par l’Association Histoire et Patrimoine du Pays de Dinard/Rance/Emeraude, d’un numéro spécial  : « 1918 : La vie quotidienne sur la Côte d’Emeraude »: Ce numéro, réalisé par le docteur Marc Bonnel et son équipe est en beaucoup de points remarquable. Il s’appuie sur des documents d’archives ou témoignages touchant. Son illustration est de très belle qualité et est bien fournie. Au fil des pages « on s’y croirait », ce qui alimente une émotion touchante et accroche l’intérêt du lecteur. Merci, à lire. L’ouvrage est disponible au prix de 10 euros au siège de l’Association.


 

Côté hospitalité,  nous vous recommandons :

Des lieux chargés d’histoire, très accueillants et porteurs des valeurs de ce territoire « entre terre et mer, des gens de caractère » , des établissements que nous avons choisis et dans lesquels  notre site : www.entreterreetmer.bzh , sera accessible à leur clientèle.

 

Ils sont classés par ordre alphabétique, au fur et à mesure des accords passés avec chacun des établissements nommés ci-après :

L’Hôtel Castelbrac à Dinard : voir rubrique « Lieux de mémoire »

 

L’établissement La Villa Les Charmettes : Celle-ci fut construite en 1890 avec sa jumelle la villa Nitouche par un architecte comme demeure personnelle pour lui et pour sa sœur. Puis les Charmettes sont devenues une pension de jeunes filles. Certaines jeunes filles prenaient leur quartier d’été aux Charmettes car elles se rendaient à St Malo pour travailler en tant que serveuses ou femmes de chambre. A cette époque où les moyens de transports étaient peu développés, la ville était un lieu de villégiature prisé par les Malouins des campagnes aux alentours. Plus tard, Les Charmettes composées des deux villas sont devenus un bar, restaurant, pension de famille où les marins aimaient se restaurer et prendre un verre après leur bordée. Cette maison de famille est devenue un charmant petit hôtel restaurant 3 étoiles vue mer à Saint-Malo avec une terrasse de plage idéalement placée sur le fameux Sillon aménagé en un bistrot-restaurant décontracté, surplombant la mer et la grande plage du Sillon, de la Hoguette à Rochebonne, à proximité immédiate à pied de la ville historique.
La Villa Charmettes a su garder son charme et son ambiance originale par la décoration vintage et la présence d’objets uniques du début du vingtième siècle et de créateurs originaux.
Une jolie carte de planches, brochettes, tartines, fruits de mer, plats confectionnés à partir de produits locaux, aux saveurs savamment associées et pâtisseries maison, vins de producteurs, réveilleront vos papilles dans un univers appelant à une convivialité simple et partagée. Des expositions d’artistes et des concerts apéritif, face à la mer en afterwork, vous y sont proposés durant toute la saison.
Fabrice Chauvel, son gérant, adhérent d’ETEM, et son équipe, vous accueilleront avec une gentillesse et une serviabilité peu communes. Faire un tour par la Villa Les Charmettes s’impose à tous visiteurs ou habitants du Territoire de Rance-Emeraude.
Les Charmettes (à côté de la Thalasso et de la Surf School)
64 boulevard Hebert 35400 | SAINT- MALO Tél : +33(0)2 99 56 07 31 
 www.hotel-les-charmettes.com
info@hotel-les-charmettes.com
https://www.facebook.com/hotellescharmettes

Actualité des Charmettes :  Le clip vidéo des Charmettes, accumule les trophées : Après le grand prix de la vidéo de prestataire touristique, à Saint-Raphaël en février, celui de l’Ours d’argent du festival de la vidéo touristique allemande, il vient de se voir accorder, en ce début du mois de mai, le trophée espagnol en court métrage  touristique et culturel près de Barcelone. Décidément, ce petit clip de 5,32 minutes, « Les Charmettes, la magie dépend de vous », plein de vie et de fantaisie poétique, rallie de plus en plus de suffrages, car il est le reflet de la qualité des lieux, leur originalité et de l’équipe qui les anime. Bravo à elle et fier de compter cet établissement, parmi nos membres adhérents et surtout parmi nos coups de cœur, ce depuis presque deux ans.

 

 

L’Hôtel L’Univers à Saint-Malo : voir rubrique « Lieux de mémoire ».